La Revue des Ressources
Accueil > ERR > Nos livres / Librairie en ligne > "Le manifeste du saumon sauvage" de Rodolphe Christin

"Le manifeste du saumon sauvage" de Rodolphe Christin 

lundi 17 janvier 2011, par {ERR} Editions de la Revue des Ressources

Pour voir la couverture en grand format
et sa texture : cliquer sur l’icône !

Rodolphe Christin
Le manifeste du saumon sauvage

Caractéristiques :
10 x 14,5 cm. Couverture vergé gris avec rabats, broché, 72 pages.
Collection : Auteurs.
Éditeur : ERR Éditions de la revue des ressources,
Lapoutroie (FR).
17 janvier 2011.
ISBN-13 : 978-2-919128-04-4

Prix public : 8 euros

Expédition et port :

Pour acheter le livre cliquez sur "ajouter au panier" :

Paiement sécurisé par paypal.

Vous pouvez aussi envoyer un chèque au montant du livre à l’ordre de Editions des ressources à l’adresse suivante :

Editions des ressources
Manifeste du saumon sauvage
240 lieu dit Bambois
68650 Lapoutroie



Libraires
Conditions, commandes, et tous renseignements, en suivant ce lien :http://www.larevuedesressources.org/ventes-aux-libraires-conditions,2654.html



Présentation du livre par l’éditeur

Dans ce bref roman, Rodolphe Christin place son personnage dans les pas de ces quelques irréguliers affirmant que les landes incultes et inutiles sont des espaces indispensables dans lesquels l’esprit et l’imagination trouvent leur respiration. Le saumon sauvage revêt pour Marc cette importance et questionne le lecteur sur le rapport délicat entre les fins et les moyens de l’engagement.

Biographie de l’auteur

Né à Chambéry en 1970, il grandit au pied des montagnes de Chartreuse et c’est dans les Alpes qu’il vit ses premières évasions. En découvrant la sociologie et l’anthropologie, il prend goût aux activités de recherche et d’écriture. Il obtient un doctorat de sociologie en 1999, pratique ensuite diverses activités de tête et de mains, tour à tour accompagnateur de tourisme d’aventure, ouvrier agricole et sociologue-consultant. Il revient de quelques voyages — aventures et mésaventures — avec une poignée de réflexions dans ses bagages, qui ont inspiré quelques essais, dont un Manuel de l’antitourisme (Éditions Yago, 2008). Il collabore régulièrement à la Revue des Ressources.

Les premières pages du Manifeste du saumon sauvage.

Entretien avec Rodolphe Christin.

L’origine du Manifeste du saumon sauvage.

2 Messages

  • « L’homme n’est que poussière, c’est dire l’importance du plumeau. » Cette phrase-koan est attribuée à Alexandre Vialatte – le traducteur de Kafka. Le sens de nos actes les plus volontaires, les plus longuement réfléchis, ne saurait échapper à la vanité de la vie humaine.

    Un manifeste – fût-il capital – n’y ferait pas exception.

    Des mots sont ici distillés, semés comme des cailloux auxquels on s’amuse à revenir en cours de lecture pour être sûr de comprendre, pour éprouver leur charge de sens, toujours plus grande à mesure qu’on progresse : « une décision qui, contrairement aux apparences, n’était pas fondamentalement politique » ; sauver « un gros poisson », par exemple.

    Et puis soudain, en plein jeu de rebrousse-pages, et quasiment à la fin du livre, on se rend compte qu’on est toujours le premier jour alors que « l’explication qui fut officiellement donnée » est que « Marc Aiguebel prit une semaine de congés du 7 au 15 novembre » ! Que se passe-t-il donc après le 7 ?

    L’essentiel, par définition, tient en peu de mots. On n’a pas toujours l’impression de chercher ce qu’on cherche, du coup ce sont les détours qui l’emportent en lignes... Mais sans ces détours, la vraie cause serait sans doute restée ignorée. Cette recherche officieuse, elle se trouve dans d’autres mots, comme « fils d’Ariane », « pays de songes » « gitane », « Prodige » - encore que celui-là, on risque fort de passer à côté, alors…

    Et à quoi tenait-il qu’elle se manifeste, cette vérité essentielle ? A un saumon. C’est fou ce qu’un gros poisson qui se met à table peut raconter.

    Ce livre-koan à révélations itératives est de l’espèce qui ne se termine pas à la dernière page.

    Tient dans la main, à emporter partout.

    Et la composition est impeccable.

    repondre message


  • Il est tellement difficile de trouver cet ouvrage de Rodolphe Christin... un grand merci de le proposer en ligne.. car je ne vis pas dans une capitale et il n’est nulle part à côté de chez moi.

     

    Il n’y a que des magasins de chaussures femmes.

    repondre message

Répondre à cet article

© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter