La Revue des Ressources
Accueil > Présentation des "Nouveaux Bien-Pensants" 28 janvier 2014

Présentation des "Nouveaux Bien-Pensants" 28 janvier 2014

lundi 27 janvier 2014 (Date de rédaction antérieure : 11 décembre 2017).

Pour ceux qui sont à Paris, demain, mardi 28 janvier 2014 :

Présentation, débat à propos du livre, et signatures :

"Intervenant(s) : Michel Maffesoli recevra Jean-Didier Vincent, membre
de l’académie de sciences et de médecine et Patrick Tacussel,
professeur de sociologie pour débattre avec Hélène Strohl de leur
dernier ouvrage :

Les nouveaux bien-pensants

Le thème de la séparation toujours plus accentuée entre les élites et
le peuple est récurrent dans l’œuvre de Michel Maffesoli. Loin d’y
voir un manque d’éducation ou de capital social et culturel du peuple,
il l’analyse plutôt comme l’incapacité de ceux qui ont le pouvoir de
dire et de faire à changer leurs schémas de pensée.

Dès lors, cet ouvrage s’inscrivant dans la tradition française de la
polémique intellectuelle, montre comment les journalistes, les hommes
politiques, les universitaires et les hauts fonctionnaires pratiquent
un entre soi qui empêche tout renouvellement de la pensée publique.

Quelques exemples emblématiques viennent illustrer cet ouvrage, écrit
en collaboration (pour le dernier chapitre) avec Hélène Strohl."

Fondation Ricard,
12 Rue Boissy d’Anglas 75008 Paris,
28 janvier, à 19h

LES NOUVEAUX BIEN-PENSANTS
Entrée gratuite

http://www.fondation-entreprise-ricard.com/Conferences/view/323-les-nouveaux-bienpensants.

♦ ♦ ♦

PS : Soutenir ce livre dans le moment de conscience de la perte et d’être
passés à côté des dispositifs dont nous étions l’enjeu, paraît nécessaire.

♦ ♦ ♦

Hélène Strohl est une haute fonctionnaire de l’État, elle sait donc de
quoi elle parle quand elle conclut le livre avec Michel Maffesoli. son
époux. Brillante elle aussi, elle fut en même temps la muse de toute
une mouvance de sociologues qui siégeaient à Grenoble et que la revue
Traverses nous donna à connaître largement. Voici, dans un site de
correspondances assez édifiantes sur leurs auteurs politiques en place
de nous gouverner, une superbe photo d’elle dansant avec le philosophe
et sociologue Pierre Sansot, en 1978, aussi pour mémoire de Sansot
disparu en 2005 :
http://1011.pagespro-orange.fr/PM.htm.

Sansot travaillait sur l’entropie sociale la perte, du moins est-ce ce
qui vient à l’esprit aujourd’hui si on redécouvre son œuvre dont la
lecture de ses études, par exemple sur la disparition annoncée de la
SNCF, qui déjà à l’époque mais plus encore aujourd’hui, prennent un
tour bouleversant...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Sansot.

♦ ♦ ♦

- - - -

Michel Maffesoli, on ne le présente plus, puisque sa carrière
universitaire ne l’a pas tenu à un droit de réserve l’empêchant d’être
un personnage médiatique dans un axe critique :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Maffesoli.

Fondateur du CEAQ (Centre d’étude sur l’actuel et le quotidien) à
l’université Paris-Descartes — Sorbonne Paris V :
http://www.ceaq-sorbonne.org/node.php?id=91.

- - - - -

Hélène Strohl a été inspectrice générale des affaires sociales
jusqu’en 2013, actuellement elle exerce plus spécifiquement des
activités de recherche et d’enseignement. Elle aime toujours autant
"écrire que faire la cuisine"...
"Elle a publié deux romans (Le placard à confitures, Paris 1995 ; Un
amour menaçant
, Paris 2000), l’essai L’État social ne fonctionne plus
(Paris 2008) et Recettes d’hier et d’aujourd’hui (Jérôme Do Bentzinger
Éditeur, Paris 2012), préfacé par Edgar Morin. La « cuisine » des
Cahiers [de l’imaginaire] est dans ses mains."
http://www.lescahiers.eu/auteurs/helene-strohl/.

- - - - - -

Jean Didier Vincent
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Didier_Vincent->http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Didier_Vincent.

- - - - - - -


© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter